Fin de vie dans les établissements pour personnes adultes handicapées

4 mars 2013

La question de la fin de vie des personnes en situation de handicaps est restée au second plan dans le débat public et dans les politiques de santé. L’espérance de vie de ces personnes augmente plus vite que celle de la population générale. Or, cette évolution se traduit par « l’avancée en âge » de personnes très lourdement handicapées menant à l’apparition de situations de plus en plus complexes : au handicap viennent se surajouter des problèmes liés à l’âge et des maladies chroniques parfois graves. La question de la fin de vie s’invite donc de plus en plus souvent, en particulier dans les établissements hébergeant des personnes adultes handicapées. Pourtant, cette réalité reste « invisible » : elle n’est au cœur d’aucune politique de santé, elle n’a fait l’objet d’aucune étude à l’échelle nationale, et rares sont les média qui s’y sont intéressés. Pour éclairer cette question, l’Observatoire National de la Fin de Vie a mené, en 2013, une étude auprès de l’ensemble des établissements médicosociaux hébergeant des personnes adultes handicapées en particulier les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) et les Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM).

Tableau de bord national

TABLEAU_DE_BORD_COVER_PETIT

Découvrez les résultats région par région

Cliquez sur une région pour télécharger son « tableau de bord » au format PDF